Les droits de l’enfant à l’honneur du 20e concours Poésie en liberté

Défenseur des Droits de France – 27/02/2018

La Défenseure des enfants, Geneviève Avenard, était présente, en sa qualité de membre du jury, au lancement de la 20e édition du concours international de poésie en langue française qui se tenait à la mairie d’Issy-les-Moulineaux.

 Depuis désormais deux décennies, Poésie en liberté récompense de jeunes poètes âgés de 15 à 25 ans de tout parcours, de tout pays. Seule condition : être scolarisé.

Le concours compte 5 prix pour lesquels il faut, à chaque fois, envoyer un poème de maximum 30 vers ou lignes :

  • le prix Poésie en liberté, dont le sujet et la forme sont libres ;
  • le prix Vivre avec, qui invite à réfléchir et écrire sur ce qu’est le « vivre avec » ;
  • le prix Dis-moi dix mots, qui impose la présence de dix mots. Cette année : accent, bagou, griot, jactance, ohé, placoter, susurrer, truculent, voix et volubile ;
  • le prix Droits de l’enfant, créé spécialement cette année à l’occasion du 20e anniversaire du concours et qui a pour thème les droits de l’enfant ;
  • le prix Esperanto, créé lui aussi à l’occasion du 20e anniversaire et qui honore l’espéranto.

La Défenseure des enfants, Geneviève Avenard, s’est notamment exprimée à propos de la création du prix sur les droits des enfants, dont elle se réjouit : « ce concours participe à une meilleure connaissance de l’existence des droits de l’enfant auprès des premiers concernés. »

2018-03-19T10:35:30+00:00